Partagez

Les Ateliers Charlevoix
100% Charlevoix

STÉPHANE BOUCHARD Potier, Les Ateliers Charlevoix

TERRE SCUPLTÉE; TERRE HÉRITÉE

Les deux mains parcourues de coulées d’eau argileuse… Le toucher dont la précision de l’appui et de la pression sont autant de savoir-faire acquis, imprégnés… La calme maîtrise de sa terre, de son tour… Et toujours ce regard calme bienveillant sur l’objet, l’art autant que le métier, le lieu et la vie qu’il perpétue… Héritage tranquille auquel il fait honneur en homme droit et de cœur, que le petit garçon de quinze ans qui entretenait jadis ces plates-bandes fleuries, cette pelouse, est devenu : Stéphane Bouchard, potier.



Les épais murs de pierres ont gardé mémoire des heures que le garçon a passées au tour à recevoir les enseignements de Mme Joan Deblois, mentor ayant façonnée l’homme du même geste, de la même poigne assurée, que façonnant la boule de terre en des objets ayant su bâtir, pour les ateliers alors Deblois, la solide réputation, mais surtout l’âme, qui persiste encore aujourd’hui, sous la main de Stéphane et le nom Ateliers Charlevoix.

Il y a une paix, une grandeur et une beauté qui émanent de cette transmission tranquille. De cette passation du savoir à une relève aussi naturelle qu’inattendue. Une relation sculptée par le temps entre un p’tit gars de la place en quête d’un premier petit boulot et un couple d’artistes ouvrant, petit à petit, leurs cœurs autant que leurs savoirs à ce jeune créatif, patient, minutieux et sensible. C’est le roman d’un bonheur tranquille qui s’installe doucement, se met en place, menant aujourd’hui à cette belle ancestrale habitée avec vie et amour par un père et ses grandes filles, à ces dépendances anoblies en ateliers rustiques entre âtre de pierres et bois usé, à cette lumineuse boutique où le métier d’art rencontre l’aspect fonctionnel prenant la forme et les multiples couleurs des objets qui peuplent nos quotidiens, puis à ce grenier devenu galerie moderne où le blanc des murs contraste avec la vivacité des toiles de M. Deblois, peintre, qui poursuit son œuvre, désormais auprès de Stéphane.

RAKU

Et ce jardin sur lequel il veillait au tout début est désormais, au printemps, lieu de créativité brute :

« Le Raku, c’est le cœur qui parle... Il y a un jeu de laisser aller. »

Une collection annuelle à la rencontre des éléments de la nature alors qu’il utilise les forces du feu et de l’eau sur la terre et les émaux qui les subissent, en portant les traces : un délicat jeux de craquelures, de chatoiement… Les œuvres d’art qui naissent à travers cette technique ancestrale japonaise, américanisée avec le temps, et transmise une fois encore à Stéphane par Joan, ont beaucoup en commun avec l’humain par la façon dont leurs imperfections, leurs parcours et leurs écorchures en font la beauté, le caractère et surtout l’unicité.

Avec une deuxième cuisson l’amenant à près de 1300 degrés fahrenheit en 45 minutes, suivi d’un passage à l’étouffée sur un lit de matières combustibles fumantes, puis un refroidissement brutal à l’eau, la pièce préalablement sculptée, cuite et émaillée porte les marques de ces nombreux stress révélant ce que la matière avait à dire. Cette notion de pièce unique, Stéphane l’accentue encore en y accolant des morceaux de métal ancien chinées au hasard, du bois flotté récolté en famille sur la plage de ce village côtier, Saint-Irénée-Les-Bains, aux lendemains des grandes marées printanières… De la philosophie japonaise, il applique aussi la méthode du Kintsugi, soit l’art de réparer tout en mettant en valeur la cassure, la blessure… Il casse volontairement des sections de pièces de raku, il y appose d’autres fragments contrastants, recolle le tout avec un joint bien visible, tantôt noir, tantôt métallisé... Bref, il crée. Avec impulsion. Avec passion. Avec l’œil aussi, de celui qui a toujours été plutôt artiste, du graphiste de formation, du potier de cœur…

Dans « La Boutique Parallèle », un espace d’exposition plus sombre et en retrait les mettant en valeur, les œuvres de Raku attendent le match parfait, parce qu’avec des créations aussi puissantes, c’est l’instant de la rencontre qui fait le bon achat. Il faut que les mains épousent instinctivement le bol à thé qui deviendra nôtre. Il faut que l’âme se reconnaisse dans le dessin d’une ligne de glaçure craquelée. Certaines pièces deviendront pot à thé, bol à riz, vase décoratif ou urne du grand repos… Dans tous les cas, elles auront su parler à la personne posant les yeux sur elles.

FAIT DE SES MAINS

En production tout l’hiver, dans un microcosme feutré de solitude où le travail manuel, productif et organisé permet un ressourcement... En service à la clientèle tout l’été durant, se nourrissant de la bonne humeur des vacanciers de passage le long de la route du fleuve et du regard positif posé sur son travail… Stéphane trouve sa balance, son équilibre, dans un style de vie collé à ses valeurs, à celles de cette entreprise fondée en 1985 et dont la philosophie continue de faire modèle : choisir local, artisanal. Proposer une consommation alternative : s’offrir du beau, durable, fait à la main, localement, par un artisan d’ici, père de famille, actif dans sa communauté, impliqué pour cette région. L’objet d’art prenant une place fonctionnelle au quotidien se fait alors le prolongement et l’affirmation de convictions enracinées dans cette terre surplombant avec majesté le Saint-Laurent. Poussant encore plus loin l’idée que l’on se fait du Charlevoix gourmand : goûter Charlevoix, mais dans une assiette faite à la main, ici. Voilà une vision qui mène à de beaux partenariats, notamment à la confection de plats sur mesure pour le, renommé autant qu’actuel, restaurant Les Faux-Bergers à Baie-Saint-Paul.

Une vision qui aussi garnie les étals de la boutique des Ateliers Charlevoix de 1001 trésors d’objets utilitaires portant la signature établie par Joan et que Stéphane a su préserver et mettre à sa main, tout à la fois. À l’écoute des besoins des clients, lui-même passionné de cuisine, l’inspiration lui vient bien souvent de sa propre expérience derrière les fourneaux comme à la table… Quels objets seraient utiles, quelles tendances s’affirment dans un monde culinaire en constante ébullition? Toujours l’offre s’étoffe… Toujours les lignes demeurent pures et simples… Et la palette des glacis suit à travers le temps, permettant à la clientèle fidèle de compléter, petit à petit, sa collection, son ensemble… Gris, Turquoise, lime, orangé, mais aussi le fameux écru naturel habillé de cette forme distinctive, signature, mi fleur, mi fruit, parfois en jaune, parfois en rose ou encore en bleu.

Sur le dessin d’une glaçure, dans le processus créatif ou la transmission d’une technique, dans l’amour du fait main, de la clientèle, du lieu, encore et toujours ce même refrain, cette aura spéciale propre aux Ateliers Charlevoix : un héritage transmis, un respect de l’origine, bref, une grande histoire! Celle des Deblois, celle du jeune Stéphane devenu homme. Devenu potier.

Texte: Camille Dufour Truchon

Vidéo: Patrice Gagnon

Photos: Sylvain Foster






Vous pourriez aussi aimer

[ Les Belles Récoltes de Charlevoix ]

Les Belles Récoltes de Charlevoix

[ Fairmont Le Manoir Richelieu ]

Arc-en-ciel Fairmont Le Manoir Richelieu

[ Les Viandes Biologiques de Charlevoix ]

Les Viandes Biologiques de Charlevoix

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

École de la Cité Danse 2020

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La beauté du vin 2019-2020 # 25

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La Chaîne Positive # 2 (Geneviève Jodoin & sa Famille)

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La Chaîne Positive # 1 (Louise F. Belley)

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La beauté du vin 2019-202 # 24

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La beauté du vin 2019-2020 # 23

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La beauté du vin 2019-2020 # 22

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La beauté du vin 2019-2020 # 21

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La beauté du vin 2019-2020 # 20

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La beauté du vin 2019-2020 # 19

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La beauté du vin 2019-2020 # 18

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La voie agricole V épisode # 12

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

Espagnol pour voyager # 15

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

Espagnol pour voyager # 14

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

Espagnol pour voyager # 13

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La beauté du vin 2019-2020 # 17

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La voie agricole V épisode # 11

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La beauté du vin 2019-202 # 16

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La voie agricole V Épisode 10

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La voie agricole V épisode 9

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

L'art en direst 2019-2020 # 14

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La beauté du vin 2019-2020 # 15

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

L'art en direct 2019-2020 # 13

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La voie agricole V Episode 8

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

L'art en direct 2019-2020 # 12

[ Ville de la Malbaie ]

Projet La Malbaie