Partagez

Personnalité - Novembre
Entrevue - Personnalité du mois

Un texte de Camille Dufour Truchon. Album photo: Patrice Gagnon. Réalisation vidéo et entrevue: Shana Warren.

Tatoueuse pur sang, elle qui n’a jamais rien voulu d’autre pour sa carrière. Une tête forte aussi : elle n’a jamais fléchi devant les regards réprobateurs quand, toute petite, on lui servait la traditionnelle question sur son avenir (« Que veux-tu faire quand tu seras grande? ») et qu’elle répondait sans équivoque : « Tatoueuse! ». Oui, elle l’a dans le sang, mais elle l’a aussi dans la tête! Et quand elle a quelque chose en tête, téméraire est celui qui veut l’en dissuader. C’est même son ultime conseil : « Fais à ta tête! N’écoute pas les autres ». En affaires comme en privé, c’est la recette de cette femme qui sait où elle va et comment elle veut y aller. Elle trace son chemin avec autant d’assurance que les lignes qu’elle tatoue. Elle contrôle son aiguille, son crayon, son pinceau, son entreprise et son image avec une rigueur, une confiance, une précision et un perfectionnisme évidents. Créative, oui, mais créative de tête, Iza.

Iza, c’est Isabelle Lavoie. Une authentique. Iza, c’est l’artiste tatoueuse à La Malbaie. Iza, c’est la petite qui dessinait directement sur les bras de ses amies et cousines. Iza, c’est celle qui n’avait qu’un rêve. Iza, c’est la fille pleine de projets. Iza, c’est une femme, une vraie! Une femme qui rocke, une femme en contrôle. Iza, c’est Izatattoo.

Et c’est ce qui a permis le succès de son entreprise : les gens la connaissent, lui font confiance, la choisissent comme artiste. Et ça, ça lui fait chaud au cœur! Bien sûr : le sang, la tête… Mais c’est aussi une femme de cœur notre Isabelle. Cœur fidèle, d’abord à son rêve de vivre de sa passion, mais aussi fidèle en amour. Le cœur de la belle n’est pas à prendre… Elle a trouvé l’amour il y a déjà seize ans et trouve paix et ressourcement dans sa vie personnelle. C’est son territoire, sa vie privée ; elle la défend et n’a pas su y laisser entrer facilement qui le veut. C’est ainsi qu’elle a déménagé son fauteuil à tatouer de chez elle jusqu’à son premier local il y a près de dix ans. Et revoilà le cœur qui s’en mêle! Même si c’est la tête qui lui disait de mettre une distance entre les sphères personnelle et professionnelle de sa vie, c’est son cœur qui a eu le fin mot! Ce premier local, elle en aura rêvé une nuit, tel quel avec ses foyers noirs et sa profondeur, pour le trouver le lendemain, identique, à l’entrée de la rue commerciale de sa petite ville. Voilà que c’est signé, sur un coup de cœur, pour un bail qui, au final, lui aura permis de bâtir sa clientèle, son offre et sa signature.

Une signature en dessin qu’elle aiguise et raffine depuis toujours. Le talent plein les mains, Isabelle est une naturelle avec une grande maîtrise. Elle aime l’hyperréalisme, travailler les ombres et la lumière, créer l’illusion des dimensions. Elle a le doigté et c’est une manuelle : du dessin, au tatouage et perçage, en passant par la peinture, un médium qu’elle redécouvre avec plaisir actuellement. Sa signature, elle la voulait partout au moment d’aménager son tout nouveau local cet été, même sur les murs, et pourquoi pas la vitrine! Elle est dans ce salon de tatouage chez elle et derrière sa table à dessin, c’est elle l’artiste, prenez-le pour dit! Mais avant d’être l’artiste tatoueuse fière et assumée qu’elle est aujourd’hui, et malgré la flamme qu’elle avait depuis l’enfance, le chemin n’était pas facile et direct. Pour se faire la main au tatouage, il faut plus que s’acheter une machine… Isabelle aime être en confiance pour démarrer un projet et ne fait pas les choses à moitié. Impossible pour elle de concrétiser son rêve sans avoir fait ses classes quelque part. Mais où? Perplexe devant l’absence de formation, elle met son projet en veilleuse à la fin du secondaire. Comment faire? Quelques années s’écoulent avant que la réponse se présente à elle au coin d’une rue de la Vieille Capitale. Une enseigne sur Dorchester : il n’en fallait pas plus pour que son sang ne fasse qu’un tour et que son cœur lui fasse franchir le pas. Elle entre pour y recevoir son premier tatouage et voilà le cerveau qui s’éveille : elle pose milles questions! Il ne faudra pas plus que quelques esquisses pour que le tatoueur lui propose une formation : voilà! Elle pourra enfin montrer ce qu’elle a dans les doigts. La machine en main pour la première fois, elle a déjà l’assurance et sait déjà s’y prendre. Il lui apprendra tout ce qu’il aura acquis de ses années de métier. Les trucs, des différentes encres aux types de peaux…. Le bagage est désormais entre ses mains. Iza est prête pour l’aventure de sa vie!

Une aventure qui se trace au pas de course et qui ne s’essouffle pas, au contraire! Après 11 ans en affaires, elle garde le rythme de son mieux alors que son agenda se garnit plus vite qu’elle ne peut tatouer. En juin dernier, Isabelle s’élance dans une nouvelle grande aventure entrepreneuriale en emménageant dans un nouveau local dont l’emplacement lui faisait de l’œil depuis longtemps déjà. Le grand saut! Marathonienne de l’entrepreneuriat, Iza en a dans les jambes. En talons aiguilles, à moto ou en mustang, elle fonce et dessine sa route.

Bien plus à l’aise en pantalons de cuir qu’en robe, Isabelle est une femme forte qui contrôle chacun de ses pas avec conscience. Conscience de ce qu’elle fait et conscience du regard de l’autre aussi. Alors qu’elle s’expose à notre caméra à reculons, alors qu’elle essaie de nous envoyer filmer ses étalages pour nous détourner d’elle-même… Alors qu’elle nous parle de sa gêne, on sent bien que l’inconfort part d’un besoin de conserver le contrôle de son image. Tout comme n’entre pas dans sa vie privée qui le veut, ne capte pas non plus son essence facilement qui le voudra. Sa réticence à être en vedette est évidente. Elle a l’œil et elle sait ce qu’elle aime. C’est elle l’artiste et la tête qui a bâti son entreprise. Le regard aiguisé, elle se lance dans l’aventure du tournage avec un peu d’appréhension. « La hâte que ça finisse » laisse sa place doucement à « la hâte que ça paraisse » alors qu’elle visionne dans le viseur de l’appareil quelques images de la séance photo. De réticence à confiance, tout se joue dans la vision : vision artistique et créative qui lui ressemble, qui la mette en valeur, sans artifice. Et avec ses lunettes! Plus qu’un accessoire mode, plus qu’un outil de travail, elles font partie d’elle. Isabelle Lavoie, Iza, c’est Izatattoo. Tout simplement. Elle est elle-même, elle ne cherche pas à en mettre plein la vue, pas si ce n’est pas profond, senti et réfléchi. Elle avoue s’être dit qu’il faudrait bien qu’elle gonfle un peu plus ses cheveux, qu’elle rougisse ses lèvres, mais s’être ravisée. Pas de déguisement ni de faux semblants. Bref, Isabelle a sa vision. Celle-ci est étudiée avec une conscience de l’autre autant qu’une conscience de soi. Quand il est question de ses goûts, Isabelle est non négociable. Quand elle n’aime pas, elle n’aime pas. Au banc des accusés : les paysages et le rouge (oh! oh! Avez-vous remarqué la une de novembre? Nous osons la déstabiliser un peu…). Navré pour vous si vous souhaitiez vous faire tatouer une maison rouge dans un paysage! Il y a des chances qu’elle s’en amuse moins… Mais sinon sincèrement, elle aime tout faire quand il s’agit de vos commandes! Vraiment, elle aime dessiner sur vos corps, à même votre peau, les symboles qui pour vous seront signifiants. « Si ça vient du cœur, tout est beau! » Vos choix sont toujours les bons, et quand vous la sortez de sa zone de confort, quand elle doit créer quelque chose qui lui semble difficile à mettre en place, naissent les meilleures œuvres. Isabelle a une vision d’artiste, un regard sur le monde, une vue aiguisée, lui permettant d’apposer une signature unique.

Puis, Isabelle a aussi une voix, une voix pour dire à quel point elle est fière d’avoir fait de son rêve sa vie et surtout une voix pour dire merci. Merci de lui accorder la confiance nécessaire pour la laisser dessiner sur vos corps. Merci de la choisir pour tracer sur vous les signes qui vous font vibrer. Merci de porter sur vous son art fait d’encre indélébile.

Nouvelle adresse, nouveaux services

Toujours une clinique de tatouage et perçage à la base, il y a désormais un second fauteuil chez Izatattoo. Celui-ci est destiné à la clientèle de Sarah Martel. Esthéticienne spécialisée en maquillage permanent, microblading, extension de cils et de cheveux tressés, bijoux dentaires… À ces services s’ajoutent également de nombreux produits proposés sur place : bijoux de perçage, produits d’entrainement XPN, produits pour la barbe GIBS, bijoux de Laurence Brisson, vêtements aux couleurs d’Izatattoo et bien sûr les toiles peintes par Isabelle. Allez découvrir de vous-même l’environnement de notre personnalité du mois!





Vous pourriez aussi aimer

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La voie agricole IV épisode 9

[ Fibrotek Matériaux Avancés ]

Fibrotek en mode développement

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

Ann-Renée Desbiens

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

Le R.I.S.C. - Perroquets Pirates

[ Le Domaine Forget ]

Marie-Nicole vous invite...

[ Hôtel Le Concorde Québec ]

Hôtel Le Concorde Québec

[ Le Domaine Forget ]

Programmation variétés 2018

[ Katabatik Aventure dans Charlevoix ]

Kayak d'Hiver avec Katabatik

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La voie agricole IV épisode 8

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La voie agricole IV épisode 7

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La voie agricole IV épisode 6

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La voie agricole IV épisode 5

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La voie agricole IV épisode 4

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La voie agricole IV épisode 3

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La voie agricole IV épisode 2

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La voie agricole IV épisode 1

[ Rendez-vous en gestion des ressources humaines Charlevoix ]

Rendez-vous en gestion des ressources humaines Charlevoix 2018

[ École secondaire du plateau ]

Secondaire en spectacle 2018

[ Le Centre d'études collégiales en Charlevoix ]

Ceccile Pépin

[ École secondaire du plateau ]

Ça se recycle?

[ Camp Le Manoir ]

Camp le Manoir

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

Mot de la rédaction - Mars

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

MRC de Charlevoix-Est, Janvier 2018

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La Performance de GO-Xplore.com reconnue

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La virée nordique

Télévision communautaire Vents et Marées

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La voie agricole IV épisode 9

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

Ann-Renée Desbiens

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

Le R.I.S.C. - Perroquets Pirates

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La voie agricole IV épisode 8

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La voie agricole IV épisode 7

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La voie agricole IV épisode 6

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La voie agricole IV épisode 5

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La voie agricole IV épisode 4

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La voie agricole IV épisode 3

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La voie agricole IV épisode 2

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La voie agricole IV épisode 1

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

Mot de la rédaction - Mars

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

MRC de Charlevoix-Est, Janvier 2018

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La Performance de GO-Xplore.com reconnue

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La virée nordique

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

Bientôt l'Ode à l'hiver

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

Les anciens Nordiques

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

Mariage Amélie et Bernard

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

Grande entrevue: Justin Trudeau

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

Le Mythique Reine Elizabeth et sa légende

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

10 questions aux filles de OBuro

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

Mot de la rédaction - Février

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

Pour Reprendre l'Accoutumance: Louis-Marie Lavoie

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

Archives - Pour Prendre l'accoutumance: Joseph Godin

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

Archives - Ma toune d'amour 2004

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

Archives - Pour Prendre l'accoutumance: Ulysse Potvin

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

Archives - Pour Prendre l'accoutumance: Rang St-Ours

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

Archives - Pour Prendre l'accoutumance: Richard Belley

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

Archives - Le carré musical 2004

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

Archives - Pour Prendre l'accoutumance: La pointe chantante