Partagez

Saint-Siméon
Villes et villages - Plein Air

Entre La Malbaie et Tadoussac, aux portes du Saguenay-Lac-Saint-Jean, la petite ville de Saint-Siméon s'accroche aux montagnes avant de plonger vers ce fleuve qu'elle surplombe et contemple. Quelle vue, depuis ce belvédère naturel, dont les pentes tantôt douces, tantôt abruptes finissent par se jeter dans le Saint-Laurent large et majestueux! On en chercherait longtemps l'équivalent. Saint-Siméon, c'est ici un village perché, là un hameau côtier: ce qui demeure toujours, c'est ce fleuve que la municipalité domine et cette forêt qui l'entoure. La nature est partout, fière, accessible, offerte: il suffit, pour la découvrir, d'arpenter le territoire ou tout simplement de s'y poser. Gîtes, motels et campings (pas moins de quatre!) permettent au visiteur de passage de s'y arrêter un temps et d'y faire le plein de grand air. La plage, magnifique, se prête aussi bien au jeu qu'à la promenade - ou, pour les plus courageux, à une baignade vivifiante! En plus du traversier qui relie Saint-Siméon à Rivière-du-Loup, sur la rive sud, zodiacs et petits navires partent du quai, longeant l'estuaire dans l'espoir d'apercevoir un béluga ou une baleine... C'est que, dans ces parages, ils sont nombreux, et qu'il n'est pas rare, depuis la terre, de voir un dos blanc fendre la mer.

Saint-Siméon, c'est toutefois beaucoup plus que le coeur du village. Ou, plutôt, ce coeur est multiple. À quelques kilomètres à l'est du centre-ville, une petite route court vers le sud. En l'empruntant, on atteint Baie-des-Rochers, charmant hameau coincé entre les collines et dont l'emblème, une coquette petite chapelle, vaut amplement le détour. Au-delà, la route poursuit son cours, fine et sinueuse, puis s'arrête: la vue s'ouvre tout-à-coup sur la mer. La vision est vertigineuse, superbe: la baie, immense, enserrée par deux pointes couvertes de rocs et de forêts, devient plage à marée basse, alors qu'à marée haute kayaks et petites embarcations prennent d'assaut les eaux, vers les plages, les îles ou le large. Un sentier panoramique permet de longer la rivière et de contourner la baie, puis de franchir le dernier grand rocher: de l'autre côté, des plages immenses, sauvages, et enfin le fleuve, triomphant. Le lieu idéal pour une journée passée en pleine nature, alliant randonnée et farniente sur le sable ou les galets. On en revient l'esprit léger et le coeur content.

À l'ouest, un autre carrefour, une autre route et, au passage, une autre merveille. Cette fois, le fleuve se donne sans se cacher, pour peu qu'on descende des montagnes et qu'on en dévale les flancs, ponctués d'ateliers d'art, de champs pentus et de charmantes maisons d'hôte. Tout en bas, avant que la route, après avoir repris son souffle, ne s'élance de nouveau vers les hauteurs, un havre de paix au creux de la côte escarpée: Port-au-Persil. Le village, minuscule, est superbe: de coquettes maisons d'époque répandent leurs couleurs vives au pied des montagnes, alors qu'un chemin accessible en voiture et bordé d'herbes hautes ondoie jusqu'au quai, superbement aménagé. D'un côté, le village, la rivière et une cascade en escaliers où l'on vient se rafraîchir l'été; de l'autre, le grand fleuve et l'immensité. Près des chutes d'eau, face au large, un petit pavillon d'interprétation permet d'en apprendre plus sur le Parc marin du Saguenay-Saint-Laurent et l'histoire de Port-au-Persil, tout en offrant une vue à couper le souffle. Au milieu de tout cela, des herbes marines, de longs graminés, des rosiers sauvages bordant une plage de galets et une chapelle ancienne - une autre! -, offerte aux vents marins. Entre nature et villégiature, Port-au-Persil est d'un charme fou.

Saint-Siméon offre au visiteur bien des merveilles, mais aussi une foule d'activités. Le plaisir y est contagieux, tantôt calme, tantôt extrême: laissez-vous séduire! La vidéo suivante, tout comme l'album qui l'accompagne, vous donneront à coup sûr le goût de vous y attarder...

Vous pouvez passer la publicité dans 5 secondes.




Vous pourriez aussi aimer

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

“All Shook Up”: la comédie musicale de l’été !

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

MRC de Charlevoix-Est, juin 2017

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

La Malbaie, juin 2017

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

St-Siméon, juin 2017

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

MRC de Charlevoix-Est, mai 2017

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

Personnalité - Août

[ Musée d'art contemporain de Baie-Saint-Paul ]

Dans l'oeil d'Alicia Lorente

[ Mérino culture et événements ]

La grand-messe absurde des Denis

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

Le virtuose du divertissement

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

Le spot: les quatrièmes chutes

[ Observatoire astronomique de Charlevoix ]

Curieux de nature

[ Fourchette et vinaigrette ]

Le snack: Fourchette et vinaigrette

[ Fairmont Le Manoir Richelieu ]

Piscines en folie au Manoir!

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

Il était une fois dans l'Est

[ Le Domaine Forget ]

Musique sans frontières

[ Télévision communautaire Vents et Marées ]

Leucan 2017

[ La Corporation des métiers d'art en Charlevoix ]

Sac&Kolo

[ La Corporation des métiers d'art en Charlevoix ]

Fibre Mohair

[ La Corporation des métiers d'art en Charlevoix ]

Artisan Ébéniste

[ La Corporation des métiers d'art en Charlevoix ]

Artisan verrier

[ La Corporation des métiers d'art en Charlevoix ]

Papeterie Saint-Gilles

[ La Corporation des métiers d'art en Charlevoix ]

Nancy Giguère

[ La Corporation des métiers d'art en Charlevoix ]

Artisan Forgeron

[ Camping au bord de la rivière / Motel et restaurant Le Riviera ]

Le Riviera

[ Auberge Fleurs de Lune ]

Auberge Fleurs de Lune

[ La Remontée appartements et hôtel ]

La Remontée appartements et hôtel

[ Econolodge ]

Econolodge

[ Le Mirage Restaurant et Motel ]

Le Mirage

[ Mérino culture et événements ]

Mérino